En quoi consiste une addiction à la drogue ?

0
644

L’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) définit l’addiction comme « la consommation de substances psychoactives ou comportement répété impossible à contrôler pour l’individu en dépit de ses conséquences délétères (souffrance psychologique et troubles physiologiques) ». Tabac, alcool, drogues entrent dans cette catégorie.

L’addiction à la drogue, en particulier chez les jeunes.

A l’âge de 17 ans, 39 % des jeunes ont consommé au moins une fois du cannabis. Si 1,4 million de personnes consomment régulièrement du cannabis, on estime que la moitié se livre à cette pratique tous les jours. Les conduites addictives interviennent dans 30 % des décès avant 65 ans. C’est ce que l’on appelle la mortalité prématurée.

Quel traitement contre l’addiction à la drogue ?

La dépendance psychologique reflétée par le besoin compulsif de prendre de la drogue couplé à la dépendance physique traduite par le syndrome de sevrage, conduit à une incapacité pour le patient à stopper sa consommation. C’est pour cette raison que la dépendance à la drogue nécessite une prise en charge médicale.

Vers quelles structures et associations se diriger ?

 Il est possible de se faire aider pour arrêter la drogue. Il existe des lieux de soins pluridisciplinaires pour être accompagné.

Les CSAPA, les centres de soins, d’accompagnement et de prévention en addictologie sont présents sur tout le territoire français. Il en existe une vingtaine à Paris. Certains sont spécialisés dans l’accueil des toxicomanes (CSST).

Les CAARUD, les centres d’accueil et d’accompagnement à la réduction des risques chez les usagers de drogues sont chargées d’accueillir les usagers de drogues pour mettre en œuvre des actions de réduction des risques. L’objectif de ce dispositif est de prévenir, ou de réduire, les effets négatifs liés à la consommation de stupéfiants y compris dans leur association avec d’autres substances psychoactives et, ainsi, d’améliorer la situation sanitaire et sociale des usagers de drogues qui ne sont pas encore engagés dans une démarche de soins.

Les CJC, les consultations jeunes consommateurs : destinées aux jeunes consommateurs de cannabis et autres substances psychoactives et à leur famille afin de permettre une meilleure évaluation de la situation des jeunes consommateurs et de les aider en facilitant l’accès à des professionnels.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.